Fréjus : la justice impose à la mairie FN d’ouvrir la mosquée pour l’Aïd

629672-marine-le-pen-et-le-candidat-fn-david-rachline-le-18-mars-2014-a-frejus
3 870 Vues

La gestion frontiste de la France profonde, c’est une croisade anti-islam et anti-immigration menée sans relâche par des maires, tels Robert Ménard à Béziers ou en l’occurrence David Rachline à Fréjus, à qui l’on devrait décerner la palme de l’indignité et de la médiocrité pour leur acharnement à appliquer le seul point clé de leur programme ultra-démagogique.

Fort heureusement, un cuisant camouflet judiciaire vient d’être infligé à l’édile de la cité du Var, le tribunal administratif de Toulon ayant en effet ordonné à ce dernier de laisser la mosquée locale ouverte le jour de l’Aïd, jeudi 24 septembre.

C’est à Philippe Lottiaux, le directeur général des services de la ville, qu’est revenu le lourd fardeau d’annoncer l’arbitrage défavorable au zélé soldat de Marine Le Pen, et très favorable au référé-liberté déposé par l’association cultuelle El Fath par lequel ses représentants dénonçaient le refus municipal, dénué de fondement, d’ouvrir le lieu de culte. Un lieu de culte, dont les travaux se sont achevés il y a peu.

Le juge administratif a donné quinze jours au sénateur-maire David Rachline pour réexaminer sa position sur ce refus d’autorisation, considéré comme illégal. Cerise sur le gâteau : La municipalité a été condamnée à verser 1.000 euros à l’association cultuelle.

L’association El Fath avait sollicité en juin l’autorisation d’ouvrir le bâtiment. Le premier magistrat de la cité s’était alors muré dans le silence pendant le délai de deux mois imparti pour mieux signifier son refus. C’est ça l’extrême droite au pouvoir dans nos villes et nos villages, 14 au total, et c’est déjà trop !!

Articles similaires :