Le «Square» défie le gouvernement !

19_photo_37750_121761
9 359 Vues

Les cambistes du marché parallèle de la devise du Square Port-Saïd à Alger ont pris la décision d’augmenter le taux de change de plus de 55% par rapport au taux officiel.

A titre de comparaison, le taux officiel de l’euro est à 118 dinars et celui du «Square» à 190 dinars, celui du dollar à 170 dinars comparativement à 106 dinars dans les banques et celui de la livre sterling n’a pas échappé non plus à cette plus-value de 151 au cours officiel à 240 dinars au marché noir.

Ce qui dénote de l’érosion du dinar face aux devises fortes quand la Banque d’Algérie joue le rôle de spectateur devant la dépréciation historique du dinar.

Selon les économistes, cette situation va s’accélérer devant la forte demande en devises par les opérateurs économiques, les pèlerins de la Omra, les estivants et les futurs hadjis.

Mais devant les prix bas du baril de pétrole, les cambistes au noir trouvent leurs comptes, car leurs taux pratiqués sont inversement proportionnels au prix du pétrole.

Néanmoins, afin de contrer cette hausse vertigineuse du taux de change parallèle de devises, il faut ouvrir des bureaux de change officiels pour casser cette dynamique qui ne pourrait dépasser les 20%.

Articles similaires :